Où sont fabriqués les vases chinois ?

Où sont fabriqués les vases chinois ?

De nos jours, la porcelaine chinoise est très répandue et facile à obtenir. Mais il ne faut pas oublier qu'il s'agissait auparavant d'un produit de luxe très cher à exporter et difficile à fabriquer. Datant de la Chine antique, les méthodes de fabrication se sont perfectionnées au fil des siècles pour donner ce que vous pouvez entreposer aujourd'hui dans votre salon. Découvrez dans cet article dans les moindres détails l'histoire de la porcelaine chinoise ainsi que les différentes méthodes de conception de cette dernière.

De quoi est composée la porcelaine chinoise ?

Développée en Chine, la porcelaine était à l'origine une céramique fine et partiellement transparente. Généralement constituée d'un argile très célèbre appelé le kaolin, elle peut aussi être composée de d'os, de carbone, de verre, d'albâtre et de quartz.

Pourquoi la porcelaine vient de Chine ?

Chine Antique

Les composants élémentaires faisant partie intégrante de la fabrication de la céramique sont le kaolin, le combustible à mettre dans les fours et le glaçage. Malgré le fait que la Chine maîtrisât le glaçage plusieurs centaines d'années après la Nouvelle Babylone, elle avait l'avantage de posséder en avance deux éléments fondamentaux encore soit inexploités, soit inexistants dans les civilisations du globe, des combustibles (bois, charbon) et le kaolin, matériaux précieux ne se trouvant qu'en Chine.

De quand date la porcelaine ?

Porcelaine chinoise

La porcelaine a été inventée durant la dynastie Shang qui a duré de 1600 à 1046 avant J.-C.. Cette découverte deviendra alors l'art chinois par excellence de cette dynastie à la toute récente dynastie des Qing qui s'est terminée en 1912, la toute dernière avant que la Chine de ne change de régime politique. Toute l'histoire de la porcelaine chinoise et l'intérêt qu'elle a suscité au fil des époques est encore une source de passion pour nombre d'historiens et amateurs de culture chinoise et asiatique.

Durant la Chine antique, quelle porcelaine était utilisée ?

Porcelaine chinoise

La porcelaine avait plusieurs fonctions, étant un matériau durable et solide, les pièces de porcelaine se transmettaient de générations en générations. En effet, sa première utilité était conditionnée par son côté nécessaire, notamment utilisée comme vaisselle par exemple. Les pièces de porcelaine les plus répandues étaient souvent des assiettes, des tasses et tout autre types d'articles utiles et non uniquement décoratifs. En revanche, la porcelaine de haute qualité était utilisée dans la fabrication d'objets décoratifs et servait à la fabrication de statues et autres ornements très prisés par les riches.

La porcelaine de nos jours

Cité Interdite

Aujourd'hui, beaucoup de musées et de boutiques suscitent l'intérêt des touristes à Hong Kong et dans la Chine continentale. On peut y contempler et acheter des pièces anciennes ou contemporaines de porcelaine. En dehors de la visite d'expositions importantes comme par exemple La Cité Interdite, on trouve aussi des marchés spéciaux destinés au commerce de porcelaines chinois. Actuellement, l'art de la porcelaine est considéré comme une fierté chinoise.

Les types de porcelaine sont-ils comparables ?

Evidemment il existe des porcelaines de différentes qualités, il est important de s'en rappeler lors d'un achat par exemple. Les méthodes de cuisson ne sont pas les mêmes suivant la qualité du produit final. En effet, les porcelaines de haute qualité sont cuites plusieurs fois et plus longtemps à des températures plus élevées. On peut évaluer la qualité d'une porcelaine à sa solidité, ses reflets, sa finesse et à la qualité des finitions.

Quelles sont les différences entre la porcelaine chinoise et japonaise ?

Porcelaine japonaise

Si on compare les porcelaines chinoises et japonaises, on remarque que les porcelaines japonaises ont généralement l'air plus grossières. Notamment par le fait que des petites bulles ou des marques se situent à l'intérieur des pièces, la peinture des porcelaines chinoises a également l'air un peu bâclée. Les clients occidentaux ont le réflexe de choisir les porcelaines chinoises par défaut, étant en général plus détaillées et belles que les pièces de porcelaine japonaises.

Où peut-on acheter de la porcelaine en Chine ?

L'endroit le plus réputé de Chine pour acheter de la porcelaine en Chine est la ville de Jingdezhen, mais il y a aussi Foshan dans la célèbre province du Guangdong. Hong Kong est aussi une plaque tournante du commerce de la porcelaine, on peut y trouver beaucoup de lieux insolites où l'on peut voir et se procurer de la porcelaine chinoise authentique d'excellente qualité.

Jingdezhen

Jingdezhen

Jingdezhen est la capitale mondiale de la porcelaine depuis toujours. Le très renommé musée des céramiques de Jingdezhen expose les plus belles porcelaines anciennes dans des collections légendaires. On peut également acheter des pièces récentes de porcelaine à Jingdezhen, il est aussi proposé aux visiteurs d'assister à la confection complète de pièces de porcelaine par des maîtres potiers se transmettant les rudiments de la poterie de générations en générations depuis des siècles.

Foshan

Foshan

Non loin de Canton, capitale marchande chinoise, Foshan est également très réputée pour la fabrication de vases chinois et a une longue histoire très riche en rapport avec ce domaine. Comme à Jingdezhen, on y trouve d'anciens fours et ateliers, on peut aussi investir dans des pièces de porcelaine rares et acheter des souvenirs. On peut également y visiter la ville de Shiwan dans laquelle se trouve l'ancien fout de Nanfeng.

Avant la porcelaine

Durant la dynastie des Qin, une construction fabuleuse et géante en terre cuite a marqué l'histoire. Une armée de guerriers de Qin Shi Huang Di, se situant sous terre non loin de Xi'an, à proximité du somptueux monument funéraire de l'empereur Qin. La découverte et l'exploitation de la glaçure plombifère durant les Royaumes Combattants, des vases de grès Hu ont été produits par les Han. Ils sont considérés comme des proto-céladons.

Les premières vraies porcelaines chinoises seraient apparues lors de la dynastie des Han de l'Est d'après les experts chinois. Ce genre d'estimations peut être suggérées avec les méthodes de cuisson, les proportions de matériaux comme le kaolin ou le fer et la résistance de ces fusions.

L'apparition de la poterie en Chine

Porcelaine chinoise

On considère que l'ère néolithique de la Chine se situe il y a 10 000 ans, les poteries les plus vieilles sont apparues vers 8000 av. J.-C., elles étaient peintes pour la plupart. Avant la culture Yangshao (-5500 à - 4500 av. J.-C. environ), la Chine avait déjà produit beaucoup de porcelaines. Bien que primitives, ces pièces encore rustiques firent les piliers de la porcelaine moderne, elles étaient déjà de formes diverses et étaient utiles comme vaisselle par exemple. On y trouve également des motifs simples en relief et des ornements, ces pièces de porcelaine détaillées appartenaient sans doutes à des gens riches.

En prenant en compte le fait que les conditions de cuisson doivent être très précises, les premières céramiques chinoises datent de la dynastie des Shang, qui est vieille de 3500 ans. La méthode de production de cette céramique a la particularité d'être restée la même jusqu'à aujourd'hui bien que, évidemment, de légères modifications et améliorations furent apportées au fil des siècles et des millénaires pour améliorer encore et encore la qualité finale de la porcelaine.

Durant les Royaumes Combattants, époque de conflits et de divisions entre les provinces qui aboutira aux dynasties Shang et Zhou, les artisans chinois prolongeront et consolideront les techniques acquises et les amélioreront. La découverte des glaçures plombifères fut une innovation incroyable, qui consiste en un mélange de silice, de plomb et de calcaire.

L'apparition de la porcelaine bleue-et-blanche

Porcelaine chinoise

Durant la dynastie des Yuan, des vases en porcelaine bleue-et-blanche font leur apparition. Cette porcelaine blanche sur laquelle sont représentés des paysages en bleu de cobalt provenant de l'ouest de l'Empire mongol, le Moyen-Orient. La plupart des fours chinois se situant à Jingdezhen, position stratégique proche des ports du sud a permit un commerce très large dans le monde entier. Influencés par la peinture populaire de la dynastie des Yuan, des décors détaillés inspirés par la nature étaient représentés sur ces vases. Ces magnifiques peintures pouvaient aussi bien être réalistes que fantaisistes, représenter une simple forêt et de petits animaux comme des dragons légendaires.

Sous cette même dynastie, les célèbres fours de Jingdezhen furent améliorés et les techniques de production changées. Le bleu et blanc sont d'inspiration arabe, en effet les artisans se sont éloignés du style classique de Jingdezhen pour chercher de nouvelles inspirations parmi les peuples bordant leur territoire. La diversité offerte par l'artisanat de Jingdezhen en fit le centre névralgique de la porcelaine encore aujourd'hui.

L'enrichissement artisanal de la porcelaine

Porcelaine chinoise

Durant la dynastie des Qing, qui dura de 1644 à 1911, les méthodes et les motifs durent de plus en plus complexes et beaux. La sophistication des techniques de fabrication était encouragée par les empereurs Kangxi, Yingzheng et Qianlong, les empereurs s'étant succédés durant cette dynastie afin de concurrencer le Japon et les autres pays rivaux en matière de porcelaine. L'empereur Qianlong, le dernier, était le plus exigeant, allant jusqu'à lui-même imposer les motifs qui devaient être représentés sur les pièces de porcelaine et punir les artisans incompétents.

À cette période, plein de styles différents furent créés:

  • Yangcai (couleurs occidentales)
  • Fencai (couleurs poudreuses)
  • Falangcai (couleurs émaillées)
  • Wucai (cinq couleurs)
  • Susancai (trois couleurs unies)
  • Doucai (couleurs liées)